Michel Gibault

C'est à deux grands architectes que je dois les idées directrices qui guident aujourd'hui mon travail :

Le Corbusier, d'abord, qui « voulait des volumes pour organiser l'espace ».

Mais c'est en visitant l'exposition universelle «Terre des Hommes » à Montréal en 1967que j'ai commencé ma formation de sculpteur. Moshe Safdie y conçu l'extraordinaire ensemble d'habitation « Habitat 67 », là où la juxtaposition et l'emboîtement des volumes organisent l'espace et permettent à la lumière d'y jouer librement.

Je découvrais ma première sculpture. Je ne serais jamais architecte, mais c'est ainsi que je travaille, que je « construis » en assemblant entre eux ou autour d'un élément central mes matériaux, pour arriver au volume et à l'équilibre final.Pour le reste, c'est mon père et mon grand père qui mon fait découvrir et aimer le fer.  

POSSIBILITE D'ACHAT PAR CORRESPONDANCE:

me contacter pour une description détaillée de l'oeuvre et du coût de transport (poste ou UPS),

emballage offert,

règlement par chèque bancaire , expédition dès réception,

livraison assurée gratuitement aux environs de Rouen.

 

 

Les mains au travail